Un forum dédié aux années 90's
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Bi-Bop 90

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mattz68
Admin


Nombre de messages : 36
Age : 32
Location : Schlierbach
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Le Bi-Bop 90   Mer 16 Juil - 0:10


le logo

le telephone

une borne

Le Bi-Bop désigne un terminal mobile de radiocommunication téléphonique, ainsi que le réseau spécifique de bornes radio sur lesquelles il peut communiquer. Le Bi-Bop pouvait émettre et recevoir des appels (cette dernière faculté étant réservé aux détenteurs de l'option Bi-Bop Réponse), à condition d'être à proximité d'une borne publique et de s'être déclaré sur la borne. Il doit donc être considéré comme une cabine téléphonique portable, et il fonctionnait un peu à la manière du Wi-Fi actuel, en se connectant à des bornes de faible portée (environ 300 mètres en ville).

Le réseau Bi-Bop n'a été que peu développé : les villes pilotes étaient Paris, Lille et Strasbourg ainsi que leurs banlieues. Le réseau a été déployé progressivement, et au début de nombreux zones blanches existaient. Toutefois à Paris, il était possible de trouver une borne à moins de cinq minutes de marche à pied.

Performances commerciales:

Le lancement commercial a eu lieu le 26 avril 1993, et pendant les premiers mois de sa vie ce produit connut un succès certain. France Télécom visait initialement 500 000 abonnés pour la fin 1995, mais les prévisions ont été revues à 300 000 du fait de la concurrence des téléphones GSM qui faisant également leur apparition à cette époque. Lors de la fermeture du réseau en 1997, le parc contenait encore 46 000 abonnés (source : ARCEP).

L'argument commercial de France Télécom était principalement le prix du Bi-Bop : 1 890 francs pour le terminal, avec un abonnement à 54,50 francs par mois avec une communication à 0,83 francs par minutes. C'est à dire quatre fois moins cher que la téléphonie mobile d'alors. Parmi les usages prévus, en dehors des particuliers, France Télécom comptait sur les professionnels (médecins, coursiers, artisans, etc), ceux-ci ayant besoin d'être joignable toute la journée.

Malgré cela, dès 1994 le Bi-Bop avait du mal à faire face aux avantages de la téléphonie GSM : la faculté de téléphoner en se déplaçant, et pouvoir être joint en tout lieu.

Les ventes déclinèrent progressivement, en conjugaison avec un réseau qui était de plus en plus complexe à déployer (le coût d'installation d'une borne étant prohibitif et soumis à de nombreuses contraintes).

L'arrêt de la commercialisation du Bi-Bop a été décidée en 1996, puis le réseau a été fermé à la fin de l'année 1997. Une offre préférentielle de bascule sur les GSM (Itineris) a permis aux abonnés de conserver l'usage d'un téléphone mobile s'ils le souhaitaient.

L'un des avantages commerciaux du Bi-Bop était son excellente qualité de communication, puisque la liaison radio avec la borne est basé sur la norme CT2, dont la liaison audio est codée de façon identique à celle utilisée par les téléphones sans fil DECT du domicile (ADPCM à 32 kb/s).

_________________
This is the rythm of the night HO HO !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passions90.foromotion.net
 
Le Bi-Bop 90
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion 90's :: Technologies 90's :: Communications 90's-
Sauter vers: